fbpx

Dans un contexte où on vit dans une période de crise, les chefs d’entreprises cherchent toujours des solutions et des outils pour s’adapter à cette nouvelle réalité. Une chose est certaine, nous vivons dans une période de transformation que ce soit au niveau du comportement des consommateurs, les restrictions, la performance des employés… En fait, le changement commence avant tout chez les chefs d’entreprise. Votre gestion doit être adaptée afin de ne pas gâcher la performance de votre entreprise et surtout garder la confiance de vos employés.

Vous êtes le centre du changement!

Apprendre à changer ses habitudes et ses méthodes de travail en tant que gestionnaire n’est pas facile, mais ça reste primordiale pour gérer la croissance de l’entreprise. Malheureusement, les employés remarquent et analysent votre comportement étant le leader et parfois ils doutent si vous avez les compétences nécessaires à traverser cette période de crise. Il est nécessaire que le développement des compétences ne s’arrête jamais pour s’adapter aux changements et rester en contrôle pour gérer les opérations et l‘équipe. L’objectif est de toujours conserver et renforcer votre marque employeur. D’ailleurs, on sait que votre leadership se démarque le plus dans des périodes de crise. Il faut toujours poser la question, quels seront les impacts de votre leadership en période de crise sur la mission et la valeur de l’entreprise ?

Avez-vous ces compétences en période de crise?

Il existe plusieurs compétences et habiletés que le leader doit avoir afin d’être capable de gérer une équipe performante et gagnante. Il n’existe pas une description bien spécifique pour représenter un leader. Mais encore, certaines compétences doivent être plus présentes chez le chef d’entreprise dans les périodes de crise.

La communication 

Posez-vous cette question: est-ce que vous êtes bien présent pour vos employés? Votre communication est le meilleur moyen pour avoir une excellente relation avec vos employés et renforcer leur confiance. Mais il ne faut jamais oublier qu’une bonne communication ne s’agit pas juste d’envoyer des courriels ou appeler les membres des équipes pour donner des directifs ou rappeler les objectifs. La clé est d’être ouvert et à l’écoute.

Sans doute, dans un temps de crise, vos employés vont se poser beaucoup de questions concernant: l’avenir de l’entreprise, les nouvelles mesures, les actions à prendre… Le leader doit se montrer attentif à l’égard de ses employés afin de les motiver à fournir encore plus d’efforts pour sortir l’entreprise de la crise.

Aujourd’hui, avec la transformation numérique, plusieurs outils existent afin d’être toujours présent pour son équipe et communiquer la mission et les valeurs de l’entreprise.

La planification

Avec la communication, il ne faut pas juste se contenter d’être présent et réactif. Mais, le rôle de leader est d’être proactif même dans les périodes de crise. Il est important que le gestionnaire ait la capacité d’établir un plan d’action et surtout savoir le communiquer clairement avec les employés. Les crises rendent cette tâche difficile mais le leader en développant des compétences avancées arrive à déterminer les meilleurs moyens afin d’assurer la croissance de l’entreprise. Enfin l’objectif est d’avoir une vision claire à long terme sans se retrouver dans des situations à éviter.

La flexibilité

Afin d’arriver à établir une planification stratégique pour l’entreprise, le chef d’entreprise doit avoir la capacité de surmonter l’incertitude et arriver à s’adapter à une nouvelle réalité. Ainsi, sa flexibilité est primordiale pour le développement de l’entreprise. Cette compétence aide le gestionnaire à trouver les meilleures solutions dans un temps de crise et surtout éviter de se trouver dans un état de stress où il sera difficile de gérer.

La motivation

Un leader persévérant transmet une énergie positive à ses employés. Ainsi, l’équipe est plus motivée à surmonter tout sort d’obstacles. Les employés ont besoin de voir un bon exemple dans une période de crise. Le chef d’entreprise qui dirige avec hésitation rend la vision moins claire et implique un relâchement des employés au niveau de leur sentiment d’appartenance et productivité. D’ailleurs, être un leader orienté sur les résultats est bien, mais il doit faire sentir sa présence, se montrer disponible et accessible afin d’éviter le découragement des employés surtout dans le cas de non atteinte des objectifs. En effet, le chef d’entreprise est présent pour son équipe pas juste en évaluant la performance mais aussi en la motivant.

« Avant de devenir un leader, le succès est uniquement lié à votre développement personnel. Lorsque vous devenez un leader, le succès est lié au développement des autres. »

Jack Welch

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_CAFrench