fbpx

La force et la croissance d’une entreprise dépendent de plusieurs facteurs. Le gestionnaire, ses compétences et ses habiletés représentent une grande partie de cette force. Chaque gestionnaire doit définir son profil afin de déterminer ses forces et ses faiblesses.

Le gestionnaire fait face à des enjeux au sein de son équipe et à l’environnement de son entreprise. En voici quelques-uns :

Développer la mobilisation des équipes;
Assister le développement des membres de son équipe;
Attribuer et partager une vision et des objectifs SMART stimulants;
Optimiser les performances;
S’adapter aux changements et innover.
Afin d’arriver à surmonter ces enjeux, le gestionnaire doit se positionner par rapport aux habiletés personnelles de gestion selon le modèle de Quinn qui est composé de 4 modèles de management :

1. Collaborer: Développement des personnes
La collaboration est identifiée par la couleur jaune dans ce modèle. Ce cadrant donne plus d’importance aux relations humaines. Le développement des personnes est dans ce contexte organisationnel, le leader efficace mettra l’accent sur des rôles en lien avec le mentorat (communiquer efficacement, développer les autres) et la gestion d’équipe et des conflits (facilitation).

2. Contrôler : Intégration et normalisation
Le contrôle est identifié par la couleur rouge. Le gestionnaire efficace adoptera des rôles en lien avec le contrôle (des processus internes, de l’information) et la coordination (gestion de projets).

3. Concurrencer : Maximisation des résultats
La concurrence est identifiée par la couleur bleue. Le gestionnaire efficace mettra l’accent sur l’exercice des rôles de direction (donner des objectifs, une vision) et de production (gestion du temps, du stress).

4. Créer : Adaptation au changement
L’innovation est identifiée par la couleur verte. Le leader efficace met l’accent sur les rôles en lien avec l’innovation (créativité, gestion de changement) et la négociation (agent de liaison, gérer les jeux de pouvoir) amélioration des liens avec les intervenants externes d’un projet, réunion, présentation efficace des idées.

Au final, chacun des gestionnaires s’identifie à un cadrant du modèle de Quinn. Cependant, ce modèle présente des forces, mais aussi des faiblesses. Ainsi, le profil d’un gestionnaire efficace correspond à celui qui touche à l’ensemble des compétences et des habiletés de ces 4 catégories. Ceci nous ramène à l’exercice que les gestionnaires doivent faire : se positionner par rapport à ce modèle afin de travailler sur les faiblesses et renforcer les compétences.

fr_CAFrench